L’équipe médico-sociale

 
Brigitte ROLLIN Le service social est chargé d’apporter écoute, conseils et soutien aux élèves et aux personnels, pour favoriser leur réussite individuelle et sociale. S’inscrivant dans le cadre d’une prévention globale en faveur des élèves, les assistant(e)s de service social exercent des fonctions visant à aider les personnes, les familles ou les groupes connaissant des difficultés sociales, à faciliter leur insertion et à rechercher les causes qui compromettent l’équilibre psychologique, économique ou social. Ils participent ainsi directement aux missions du service public de l’éducation. Les assistant(e)s de service social mènent toutes les actions susceptibles de prévenir et de remédier à ces difficultés dans le cadre de la politique d’action sanitaire et sociale du ministère dont ils relèvent. Ils exercent d’une part un rôle de médiateur et, d’autre part, sont à la fois le conseiller social de l’institution et de tous les jeunes scolarisés. Leur effort doit se porter plus particulièrement vers les élèves les plus en difficulté.
Assistante sociale
L’assistante sociale du lycée, assure une permanence le (—-) de –h– à –h–, le (—-) de –h– à –h– et le (—-) de –h– à –h–. Il est Conseillé aux familles et/ou élèves qui sollicitent un entretien de prendre préalablement rendez-vous soit par téléphone, soit par courriel, soit sur place.
Prénom NOM Les conseillers d’orientation-psychologue exercent leur activité sous l’autorité du directeur du centre d’information et d’orientation (C.I.O) dont ils relèvent. Ils assurent l’information des élèves et de leurs familles. Ils contribuent à l’observation continue des élèves, ainsi qu’à la mise en oeuvre des conditions de leur réussite scolaire. Ils participent à l’élaboration ainsi qu’à la réalisation des projets scolaires, universitaires et professionnels des élèves et des étudiants en formation initiale afin de satisfaire au droit des intéressés au conseil et à l’information sur les enseignements et les professions. Outre cette mission prioritaire, ils participent à l’action du C.I.O. en faveur des jeunes qui, à l’issue de la scolarité obligatoire, n’ont pas atteint le premier niveau de qualification reconnu et en faveur d’autres publics, notamment d’adultes. Les COP peuvent être affectés dans les divers services du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, de la jeunesse et des sports et dans les établissements publics qui en relèvent.
Conseiller d’orientation-psychologue
Le Conseiller d’orientation psychologue du lycée, assure une permanence le (—-) de –h– à –h–, le (—-) de –h– à –h– et le (—-) de –h– à –h–. Il est Conseiller aux familles et/ou élèves qui sollicitent un entretien de prendre préalablement rendez-vous soit par téléphone, soit par courriel, soit sur place.
Sylvie SIMON Les infirmier(e)s de l’éducation nationale sont principalement affecté(e)s dans les établissements du second degré et peuvent couvrir, dans un secteur d’intervention donné, les écoles et établissements d’enseignement secondaire ne disposant pas d’une infirmière en résidence. Le personnel infirmier a pour mission, sous l’autorité du chef d’établissement, de promouvoir et de mettre en oeuvre la politique de santé en faveur de tous les élèves scolarisés (prévention, actions sanitaires de portée générale, hygiène et sécurité, bilans obligatoires, soins). Les infirmier(e)s sont plus particulièrement chargé(e)s de l’accueil et de l’écoute des élèves et des parents pour tout motif ayant une incidence sur la santé, et participent aux bilans de santé et au suivi de l’état de santé des élèves, à la surveillance des jeunes exposés à des nuisances spécifiques, à la surveillance sanitaire de l’hygiène générale en milieu scolaire, à l’éducation à la santé et à la sécurité.
Infirmière
L’Infirmière du lycée, assure une permanence le (—-) de –h– à –h–, le (—-) de –h– à –h– et le (—-) de –h– à –h–.
Prenom NOM Un médecin de l’éducation nationale est chargé des actions de prévention individuelle et collective et de promotion de la santé. Ces actions sont menées auprès de l’ensemble des enfants scolarisés que se soit dans les écoles (maternelles ou élémentaires), les collèges ou les lycées. Il réalise les bilans de santé obligatoires. Il élabore des programmes prioritaires prenant en compte les pathologies dominantes et les facteurs de risques particuliers qu’il a identifiés sur son secteur. A cet effet, il conduit des études épidémiologiques. Il contribue à la formation des personnels et aux actions d’éducation en matière de santé auprès des élèves et des parents menées en collaboration avec la communauté éducative. Il concourt à l’adaptation et à l’orientation des élèves, notamment par la participation aux diverses commissions de l’éducation spécialisée.
Medecin scolaire
Le medecin scolaire du lycée, assure une permanence le (—-) de –h– à –h–, le (—-) de –h– à –h– et le (—-) de –h– à –h–. Il est Conseillé aux familles et/ou élèves qui sollicitent un entretien de prendre préalablement rendez-vous soit par téléphone, soit par courriel, soit sur place.